Régie publicitaire
Côte d’Ivoire: rendez-vous au sommet entre Ouattara et Soro PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 04 Novembre 2017 12:05

Ils se sont vus et ils se sont même parlé. Le président de la République de Côte d'Ivoire et le président de l'Assemblée nationale se sont rencontrés vendredi 3 novembre 2017, en fin d'après-midi, au palais présidentiel d'Abidjan. A la demande de Guillaume Soro lui-même, Alassane Ouattara a donc reçu son jeune ex-Premier ministre, qui était en déplacement à l'étranger depuis deux mois et demi. Le tout dans un contexte assez sulfureux, puisqu'une cache d'armes a été découverte chez l'un de ses principaux collaborateurs.

In extremis, entre un Conseil des ministres tardif, vendredi 3 novembre, et un départ ce samedi aux Etats-Unis, le président ivoirien a trouvé le temps d'accorder une heure d'audience au président de l'Assemblée nationale.

Depuis son retour en Côte d'Ivoire, le 22 octobre, Guillaume Soro - « ce jeune homme », comme le désigne Ouattara - a déclaré vouloir se rendre en toute humilité auprès du chef de l'Etat pour parler avec lui.

De quoi les deux hommes ont-ils bien pu deviser ? De la cache d'armes de Bouaké chez un proche de Soro ? De la mise sous surveillance de certains de ses conseillers ? De l'avenir, avec en point de mire la présidentielle de 2020 ?

De part et d'autre, on ne répond pas à ces questions et on s'ingénie surtout à minimiser l'importance de ce rendez-vous nocturne afin de dédramatiser le climat de tensions qui régnait, il y a encore quelques jours, en Côte d'Ivoire.

Décrispation

Pourtant, de bonnes sources, il semble que ce vendredi soir 3 novembre, on soit allé à l'essentiel en parlant de décrispation et en répondant aux accusations de déstabilisation de l'Etat que ses détracteurs attribuent à Guillaume Soro.

C'était le cœur du problème et de cette rencontre, nous disent certains. Questions subalternes : la place de Soro dans l'appareil du RDR, l'attribution de postes à ses conseillers dans le futur appareil et l'avenir même du RHDP.

Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix doit-il un jour devenir le parti uni de la majorité ? Il sera toujours temps d'en discuter plus tard, nous disent nos interlocuteurs.

En attendant, la rencontre entre Guillaume Soro et Alassane Ouattara a eu lieu. La Côte d'Ivoire peut donc à présent respirer et reprendre une activité normale.

Share Link: Partager l'article: Google Yahoo MyWeb Del.icio.us Digg Facebook Myspace Reddit Ma.gnolia Technorati Stumble Upon Blogmarks Ask PlugIM Mixx MSN Live
 

Ajouter une réaction


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Journal de 20hrs

Mini journal TV du jour

Culture d'Afrique

Journal de l économie

La Tanière

Conversation

International