Régie publicitaire
LIBYE: 12 MORTS ET 7 BLESSES DANS UN ATTENTAT-SUICIDE DE L'EI A TRIPOLI PDF Imprimer Envoyer
Écrit par RFI   
Mercredi, 02 Mai 2018 17:54

A Tripoli, un attentat a visé ce mercredi 2 mai au matin la Haute Commission électorale libyenne (HNEC), faisant douze morts et sept blessés selon l'AFP. Au moins deux assaillants ont attaqué le bâtiment et se sont fait exploser à la ceinture piégés. Des échanges de tirs ont par ailleurs eu lieu ensuite avec les forces de l'ordre. Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué cette attaque.Les deux kamikazes ont réussi à pénétrer dans l'enceinte du bâtiment de la Haute Commission électorale libyenne (HNEC) à Tripoli ce mercredi 2 mai au matin et se sont fait exploser au milieu des employés, faisant 12 morts et sept blessés selon le dernier bilan disponible. Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué cette attaque meurtrière via son organe de propagande Amaq.Des échanges de tirs ont eu lieu entre les assaillants barricadés à l'intérieur du bâtiment et ensuite les forces de sécurité. Une partie du personnel a pu quitter le bâtiment.

Des images et des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent les échanges de tirs. D'autres photos montrent une épaisse fumée qui sort du bâtiment et le reste du corps d'un des kamikazes en morceaux.

La HNEC, une des rares institutions crédibles

Pour l'instant, aucune information ne filtre sur l'identité des assaillants mais des lambeaux de corps laissent croire qu'il s'agit des personnes d'origine subsaharienne.

Plusieurs partis libyens refusent les élections dont les islamistes et le maréchal Khalifa Haftar, dans l'est du pays. La commission travaille à l'établissement de listes d'électeurs en vue de nouvelles élections dont les Nations unies espèrent qu'elles pourront avoir lieu d'ici la fin de l'année.

La HNEC est attaquée pour la première fois. Considérée comme l'une des rares institutions crédibles et indépendantes, elle avait organisé les deux premières législatives en 2012 et 2014, réinstaurant cet exercice après 42 ans d'interdiction sous la dictature.

Elle a déjà achevé le processus d'enregistrement des électeurs pour de nouvelles élections, dont la date n'a pas encore été fixée.

Share Link: Partager l'article: Google Yahoo MyWeb Del.icio.us Digg Facebook Myspace Reddit Ma.gnolia Technorati Stumble Upon Blogmarks Ask PlugIM Mixx MSN Live
 

Ajouter une réaction


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Journal de 20hrs

Mini journal TV du jour

Culture d'Afrique

Journal de l économie

La Tanière

Conversation

International