Régie publicitaire
Afrique
GHANA : PAR LA VENTE D’OBLIGATIONS, LE PAYS CIBLE LA REDUCTION DES COUTS D'INTERET ET LA HAUSSE DE SES REVENUS PDF Imprimer Envoyer
Écrit par La Tribune Afrique   
Lundi, 14 Mai 2018 11:57

Le Ghana doit accorder la priorité à la réduction du coût des intérêts estime Ofori-Atta, ministre de l’Economie et des finances,en ajoutant que le pays veut «bouger beaucoup plus vite» pour améliorer sa notation de crédit. Le Ghana qui a renoncé au programme du FMI est engagé dans un processus d'amélioration de sa gestion budgétaire.Après avoir vendu 2 milliards d'euros d'euro-obligations, le Ghana accordera la priorité à la réduction de ses charges d'intérêts et à la hausse de ses recettes afin de pouvoir continuer à assurer le service de la dette, a déclaré Ken Ofori-Atta, ministre ghanéen de l'Economie et des finances.

 
LE RISQUE D'UNE DEVALUATION DU FRANC CFA CEMAC N'EST PAS TOTALEMENT ECRATE SELON LA COFACE PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Investir au Cameroun   
Mercredi, 09 Mai 2018 11:21

Le besoin de couverture des opérations par rapport aux risques de change demeure important en zone CEMAC, selon un récent focus publié sur l'Afrique subsaharienne par la COFACE. S'appuyant sur l'évolution de l'indice de pression des changes dans la région (EMPI), l'institution conclut que la zone reste une poche de risque pour une éventuelle dévaluation de la monnaie locale qu'est le Franc CFA. « Les réserves ont commencé à se stabiliser, mais demeurent faibles et leur évolution pourrait retrouver une tendance baissière si le FMI ne parvient pas à conclure un accord avec la République du Congo et la Guinée Équatoriale.

 
EN AFRIQUE, LES VILLES S'OUVRENT A LA MOBILITE ELECTRIQUE PDF Imprimer Envoyer
Écrit par La Tribune Afrique   
Lundi, 07 Mai 2018 18:01

Enjeu important chez les constructeurs automobiles, le tout électrique a encore du mal à se faire une place sur le continent africain. Pourtant, à l'image de l'Afrique du Sud qui mise depuis plusieurs années sur la mobilité électrique, de nombreuses initiatives voient le jour dans de grandes métropoles.Les bus, pionniers de la mobilité électrique.En Côte d'Ivoire, les transports en commun montrent l'exemple. Ainsi, en 2013, le pays a inauguré la première ligne de bus 100 % électrique d'Afrique. Fabriqués par le groupe Bolloré, les deux premiers Bluebus de 22 places circulent sur le campus de l'université Félix-Houphouët-Boigny de Cocody, à Abidjan, pour le transport des étudiants.

 
LE NIGERIA ET LA CHINE CONCLUENT UN ACCORD "SWAP" DE 2,4 MILLIARDS DE DOLLARS PDF Imprimer Envoyer
Écrit par La Tribune Afrique   
Jeudi, 03 Mai 2018 19:56

Les Banques centrales chinoises et nigérianes viennent de conclure un accord d’échange de devises valorisé à 2,4 milliards de dollars. Ce "swap" qui durera 2 ans, devrait permettre de rééquilibrer la balance commerciale entre les deux pays qui reste largement déficitaire pour le Nigeria.Le Nigeria et la Chine viennent de conclure un accord d'échange de devises, d'une valeur de 2,4 milliards de dollars pour renforcer leurs liens commerciaux et réduire la nécessité d'utiliser le dollar dans le commerce bilatéral. Un accord qui a été ratifié entre les Banques centrales des deux pays et qui a donné le feu vert à l'échange de 15 milliards de yuans ou 720 milliards de nairas à Beijing.

 
LA CEMAC A ENVOYE A L'EXTERIEUR UN VOLUME DE 2 228,7 MILLIARDS FCFA, MAIS N'A RECU QUE 1 171,9 MILLIARDS ENTRE 2013 ET 2016 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Investir au Cameroun   
Jeudi, 03 Mai 2018 12:29

« La zone Cemac est structurellement déficitaire dans ses flux financiers avec l’extérieur ». Dixit Geoffroy Désiré Mbock (photo), secrétaire permanent sortant du Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (Gabac), dans une tribune libre publiée dans la presse camerounaise, le 2 mai. De façon factuelle, Geoffroy Désiré Mbock révèle que le volume consolidé des envois de fonds, au cours de la période 2013-2016, à partir de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) s’établit à 2 228,76 milliards FCFA alors que les réceptions ne se situent qu’à 1 171,92 milliards. Ce qui dégage un écart de 1 056,84 milliards FCFA au cours de la période sous revue.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 37
 

Journal de 20hrs

Mini journal TV du jour

Culture d'Afrique

Journal de l économie

La Tanière

Conversation

International

pub-ccc1

Vos Réactions