Régie publicitaire
PROJET DE CONSTRUCTION DU BARRAGE HYDROELECTRIQUE DE NACHTIGAL: LA BANQUE MONDIALE MET UN FONDS DE GARANTIE DE 156 MILLIARDS DE FCFA PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Cameroon-Info.Net   
Vendredi, 09 Février 2018 14:53

Cette enveloppe qui ne sera pas dépensée, vise à permettre aux banques commerciales de transformer leur crédit à court terme en crédit à long terme. Elle doit aussi permettre que le projet démarre effectivement sur le terrain. Le projet de construction du Barrage hydroélectrique sur la Sanaga, au niveau des chutes de Nachtigal, prendra en principe service en 2021. Le coût du projet est évalué à 718 milliards de FCFA. Il est financé à 75% par les bailleurs de fonds, dont la Société financière internationale (SFI), un guichet de la Banque mondiale. Les 25% restant sont réservés aux banques commerciales locales. Il s’agit de 179,5 milliards FCFA. Mais ces banques n’octroient pas les crédits à long terme.

A en croire Mutations en kiosque ce vendredi 9 février 2018, c’est fort de cette raison que la Banque Mondiale s’engage à garantir les prêts octroyés par les banques commerciales locales pour ledit projet. D’après la directrice des opérations de la Banque mondiale, Elisabeth Huybens, la Banque mondiale met un fonds de 300 millions de dollars soit environ 156 milliards FCFA pour garantir ces prêts. Cette garantie sera présentée au mois de juin prochain pour validation à l’Assemblée générale de la Banque mondiale, informe le journal.

Le projet hydroélectrique de Nachtigal va permettre de produire 420 Mégawatts (MW). Le calendrier rendu public par l’entreprise Nachtigal Hydro power Company (NHPC) prévoit la mise en service de la première machine au premier semestre 2020. Ce projet comprend la construction du Barrage en béton compacte au rouleau (BRC), d’un canal usinier, d’une centrale hydroélectrique dotée de sept groupes de 60 MW et d’une ligne d’évacuation d’énergie jusqu’à Yaoundé.

Cette ligne sera construite sur 65 km entre la Sanaga et Yaoundé. Le barrage aura une retenue de 27,8 hectomètre cube (Hm3) sur une superficie de 421 hectares. Il aura un débit d’équipement de 980 mètres cube par seconde (m3/s).

 

Share Link: Partager l'article: Google Yahoo MyWeb Del.icio.us Digg Facebook Myspace Reddit Ma.gnolia Technorati Stumble Upon Blogmarks Ask PlugIM Mixx MSN Live
 

Ajouter une réaction


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Journal de 20hrs

Mini journal TV du jour

Culture d'Afrique

Journal de l économie

La Tanière

Conversation

International

pub-ccc1

Vos Réactions