Régie publicitaire
LE FMI INVITE LE CAMEROUN A REVOIR SES DEPENSES BUDGETAIRES PDF Imprimer Envoyer
Écrit par APA News   
Mercredi, 16 Mai 2018 09:07

Le Fonds monétaire international (FMI) a appelé l’État camerounais à revoir certaines catégories de dépenses budgétaires, jugées «non réalistes» dans le cadre du suivi du programme économique et financier signé en juin 2017. En séjour dans le pays depuis le 27 avril dernier, sa mission économique a, lundi soir face à la presse, affirmé que les objectifs fixés n’ont pas été atteints en dépit de quelques avancées observées, notamment dans la mobilisation des recettes non pétrolières. «On a un déficit en 2017 qui est plus élevé que celui qu’on espérait. On s’est mis d’accord pour des mesures qui vont permettre de corriger le tir en 2018 et d’atteindre les objectifs sur la base de ce qu’on s’était déjà fixé sur la loi de finances», a ainsi déclaré la cheffe de mission, Corinne Delechat, estimant qu’une «revue des dépenses est donc impérative» afin d’asseoir l’objectif de consolidation budgétaire.
Il s’agira, entre autres, de capitaliser les performances au niveau des recettes non pétrolières, mais également de continuer à élargir l’assiette fiscale, un reprofilage qui intègre les éléments n’ayant pas été prévus dans le budget que sont les éléments de sécurité, les dépenses additionnelles au niveau de la compensation sur les prix du carburant, compte tenu de la remontée des prix du pétrole.
«En ce moment, sur la base des réalisations 2017, les montants envisagés dans la Loi de finances 2018 au niveau de certaines catégories de dépenses, ne sont plus vraiment réalistes. Donc, on essaie de faire ce reprofilage pour s’assurer qu’on a bien capté tous les besoins et qu’on continue de bénéficier d’un bilan favorable sur les recettes», a détaillé Corinne Delechat.
S’agissant du niveau du portefeuille de la dette du Cameroun, actuellement évalué à 35% du produit intérieur brut (PIB), le FMI estime que «la trajectoire de l’accélération de la dette a été très rapide», ce qui place le pays à «un niveau élevé d’endettement».
Sous programme économique et financier avec le FMI, dans le cadre de la Facilité élargie de crédit (FEC) d’un montant total de plus de 366 milliards FCFA, le Cameroun a déjà reçu environ 162 milliards FCFA de ce montant et espère bénéficier d’une autre tranche de quelque 95 milliards FCFA, au cas où ses performances économiques s’avéraient satisfaisantes.

Share Link: Partager l'article: Google Yahoo MyWeb Del.icio.us Digg Facebook Myspace Reddit Ma.gnolia Technorati Stumble Upon Blogmarks Ask PlugIM Mixx MSN Live
 

Ajouter une réaction


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Journal de 20hrs

Mini journal TV du jour

Culture d'Afrique

Journal de l économie

La Tanière

Conversation

International

pub-ccc1

Vos Réactions