Régie publicitaire
Force africaine en attente: base logistique attend inauguration PDF Imprimer Envoyer
Écrit par cameroon-tribune   
Jeudi, 15 Juin 2017 09:22

Objet de la 4e session du comité conjoint de coordination ouverte hier à Douala.Le Comité conjoint de coordination pour l’opérationnalisation de la Base logistique continentale de la Force africaine en attente (BLC/FAA) tient sa quatrième session depuis hier, 14 juin 2017, ce jusqu’à demain 16, à Douala. La cité économique a été choisie depuis 2009 pour abriter le siège de la BLC. Une structure créée aux fins de stockage et de mise à disposition de la logistique et des équipements aux cinq forces régionales en attente de la FAA pour leurs missions de paix sur le continent africain.
La session en cours, comme l’a énoncé le colonel Jean-Baptiste Faye, point focal de l’Union africaine, a plusieurs objectifs. L’évaluation des travaux de rénovation entrepris par le gouvernement camerounais au niveau du site principal à la base aérienne 201 de Douala, dans le cadre de son engagement à mettre à la disposition de l’Union africaine des installations pour la BLC/FAA. Ensuite, confirmer la qualité et la pertinence des travaux complémentaires nécessaires à l’ouverture prochaine de la Base logistique continentale. Troisième objectif, l’étude des membres du comité des propositions relatives à l’inauguration du bloc administratif et des modalités de la phase initiale de l’opérationnalisation de la BLC, tout cela pour soumission à leurs hiérarchies respectives. Le colonel Jean-Pierre Boumsong, point focal local pour l’opérationnalisation de la Base, a rajouté comme point d’étude, les modalités de contribution du Cameroun dans le début des activités de la BLC.
De son côté, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, gouverneur de la région du Littoral, coordonnateur national du Comité conjoint, a réitéré la nécessité d’une telle structure pour l’architecture africaine de paix et de sécurité. Une nécessité qui se « fait de plus en plus pressante, au regard de la situation sécuritaire de plus en plus préoccupante en Afrique ». Il a  donné quelques indications sur les travaux : des bâtiments neufs sont sortis de terre et d’anciennes infrastructures ont fait peau neuve.
Donc au terme de la réunion technique ouverte à Douala, « un état des lieux reflétant les travaux réalisés devrait permettre d’envisager sereinement l’inauguration » de la BLC. Une descente sur place a d’ailleurs permis de visiter le bloc administratif achevé à la Base aérienne 201.

Colonel Jean-Baptiste Faye: « Nous ferons des propositions à la hiérarchie »

Point focal de l’Union africaine

« L’Union africaine sera toujours reconnaissante pour tout le support et la contribution du gouvernement du Cameroun à cet important projet visant à doter l’Afrique de capacités logistiques nécessaires à la prise en charge de ses défis de paix et de sécurité. Nous espérons que cette coopération va perdurer. Au terme de cette réunion technique, nous ferons des propositions à nos autorités hiérarchiques et leur disponibilité fera décider de la date de l’inauguration et plus tard de la mise en place et de l’ouverture de la Base dans un avenir très proche. Le Cameroun est un peu au centre de l’Afrique. Il faut un port, un aéroport, tout cela a présidé au choix du Cameroun, de Douala en particulier. »

Share Link: Partager l'article: Google Yahoo MyWeb Del.icio.us Digg Facebook Myspace Reddit Ma.gnolia Technorati Stumble Upon Blogmarks Ask PlugIM Mixx MSN Live
 

Ajouter une réaction


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Journal de 20hrs

Mini journal TV du jour

Culture d'Afrique

Journal de l économie

La Tanière

Conversation

International

Stat. des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui12078
mod_vvisit_counterTotal28792561

Maintenant en ligne : 293 invité(s) 

pub-ccc1

Vos Réactions