Régie publicitaire
Cameroun: Quel sera le coût des élections présidentielles de 2018 ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par cameroon-info   
Samedi, 17 Juin 2017 10:04
En 2011, ce sont 20 milliards FCFA qui avaient été dépensés pour conduire ce processus.Les échéances électorales arrivent à grands pas. Rendus à quelques mois dans un contexte économique plutôt difficile, l’on s’interroge sur la provenance des financements lors des élections sénatoriales, législatives, municipales, présidentielles de 2018.Il y a 7 ans de cela, lors des élections présidentielles de 2011 par exemple, ce sont près de 20 milliards FCFA qui avaient été injectés dans ce processus, à en croire Marafa Hamidou Yaya, dans un document de 84 pages, publié en 2011, nous apprend Le Messager du vendredi 16 juin 2017. Il était alors ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation (MINATD).

D’après ledit document, plus de 3 milliards FCFA avaient été alloués au MINATD dans le cadre de « l’accompagnement du processus afférant à l’élection présidentielle ». Ce montant était destiné entre autres à la couverture sécuritaire, à l’appui des autorités administratives, à l’acheminement du matériel électoral par lesdites autorités et à la prise en charge des représentants de l’administration au sein des commissions électorales, détaille le journal.

Pour tenter de justifier le volume de cette enveloppe,  une source à Elections Cameroon (ELECAM) l’organisme en charge des élections, indique par exemple que « dans un arrondissement, le nombre de bureaux de vote équivaut  à autant de présidents qui sont rémunérés à hauteur de 50 000 FCFA chacun et les responsables administratifs, 150 000 FCFA par tête ». Côté logistique, 150 000 FCFA en moyenne sont alloués pour des rubriques telles que le transport du matériel, restauration, entre autres. 300 000 FCFA sont également alloués aux autres rubriques.

Par ailleurs, l’autre fait qui « absorbe » le budget alloué à ces élections est le financement de la campagne des candidats, lesquels avaient reçu chacun 30 millions FCFA versés en deux tranches.

Si l’on s’en tient aux chiffres évoqués par l’ancien MINATD aujourd’hui incarcéré dans une prison du Secrétariat d’Etat à la Défense, l’on pourrait tabler sur cette fourchette pour les prochaines élections présidentielles qui  relève des «  fonds de souveraineté », peut-on lire dans le journal.

Share Link: Partager l'article: Google Yahoo MyWeb Del.icio.us Digg Facebook Myspace Reddit Ma.gnolia Technorati Stumble Upon Blogmarks Ask PlugIM Mixx MSN Live
 

Ajouter une réaction


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Journal de 20hrs

Mini journal TV du jour

Culture d'Afrique

Journal de l économie

La Tanière

Conversation

International

Stat. des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui12166
mod_vvisit_counterTotal28792649

Maintenant en ligne : 350 invité(s) 

pub-ccc1

Vos Réactions