Régie publicitaire
ZOETELE : GEORGES OBAM ELANGA FEDERE LES VOIX POUR PAUL BIYA PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Camnews24   
Vendredi, 10 Août 2018 11:21

Bastion imprenable du Rdpc, Zoétélé l’a réitéré samedi dernier à la faveur d’un meeting de soutien et de remerciements à Paul Biya, sous la houlette de Georges Elanga Obam, promu comme ministre du tout nouveau ministère de la décentralisation et du développement local, clé de voûte de la décentralisation entendue comme le socle par excellence de la mise en œuvre réussie de l’épanouissement des populations. L’alibi était tout trouvé pour un glissement conséquent dans la précampagne pour la présidentielle 2018 pour laquelle l’ensemble du territoire national s’est littéralement mis en ordre de bataille pour assurer au champion du Rdpc, une réélection afin de lui garantir un mandat supplémentaire devant lui permettre de boucler son programme des Grandes Réalisations devant asseoir notre plan d’émergence devant être échu en 2035. Aussi peut-on comprendre que Zoétélé se soit transformé, le temps dudit meeting en épicentre des joutes politiques actuelles avec en bonne place une flopée de pontes du régime, en l’occurrence Jules Doret Ndongo, Benoît Ndong Souhmet, Bonnivan Assam Mvondo, Nganou Djoumessi, Cyrus Ngoh, Gaston Eloundou Essomba, Tsimi Evouna, Alain Edgar Mebe Ngoh, Jean Louis Mbeh Mengue, Calvin Zang Oyono qui, en une communion circonstancielle ont reconnue en la candidature de Paul Biya à sa propre succession, celle la mieux à même d’assurer aux populations camerounaises sans exclusive le mieux-être auquel elles aspirent légitimement  pour peu que ces mêmes populations se reconnaissent en lui en le plébiscitant le 07 octobre prochain. Une invite réitérée par les trois orateurs de cette cérémonie, en l’occurrence dame maire de Zoétélé, Odile Ngbwa qui dira aux populations en filigrane que Paul Biya est le guide sur qui les populations de Zoétélé adossent volontiers leur génie créateur et se sont fondées pour promouvoir cette culture de paix qui a fait de notre pays un havre envié dans un continent plutôt tourmenté.

Un bilan élogieux à plus d’un titre

Lui emboîtant le pas, le président de la section hôte du Dja et Lobo II, Maurice Ondoua Akono dira pour sa part que Zoétélé se confond à Paul Biya qui lui a tout donné, au travers d’une constance sollicitude à l’endroit des fils du terroir. Ce qui induit pour ces derniers de ressasser préalablement le bilan plutôt élogieux à plus d’un titre de ce dernier avant toute considération, surtout que par ailleurs il n’a lésiné sur aucune occasion pour faire du vivre-ensemble le cément par excellence de notre fierté d’appartenir à la grande nation qu’est le Cameroun. Un Cameroun pour lequel il n’a de cesse d’œuvrer pour le renforcement de son unité non sans accorder à Zoétélé une attention toute particulière entérinée par la désignation à de nombreux postes de responsabilités des fils et filles du terroir et singulièrement Georges Elanga Obam au ministère de la décentralisation et du développement local et Calvin Zang Oyono comme président du groupe parlementaire du Rdpc au Sénat, des sollicitudes qui justifient amplement que Zoétélé lui témoigne sa gratitude devant se traduire en le plébiscite de cet arrondissement comme à l’accoutumée lors de la présidentielle du 07 octobre 2018. Surtout qu’en la matière, Paul Biya présente un bilan somme toute élogieux tenant des mutations socioéconomiques heureuses enregistrées sous son magistère et ce, en dépit d’une conjoncture économique défavorable à bien d’égards. En fait, Paul Biya a su opposer à cette adversité conjoncturelle, un tact et une clairvoyance qui lui ont permis d’élaborer des stratégies de dilution des effets pervers attachés à la désastreuse situation économique dépressive.

Motion et marche de soutien

Cet élan s’est poursuivi au travers d’une motion de soutien concoctée par l’ensemble des forces vives de l’arrondissement de Zoétélé et lue par Sa Majesté Jean Jacques Ndoudoumou qui arborait ses attributs, non sans ressasser les raisons pour lesquelles Zoétélé se doit de fédérer ses voix autour du candidat-président afin de le porter une fois de plus à la magistrature suprême. Y adhérant tous par acclamations, le parterre de personnalités, militants et sympathisants du Rdpc qui avaient pris d’assaut la place des fêtes de ladite localité la transformèrent en un haut lieu de réjouissances animés par des artistes invités, notamment Patou Bass et Boby Black qui le temps de leur passage, électrisèrent le site des cérémonies avant que tous se retrouvent autour de Georges Elanga Obam pour effectuer une marche de soutien à travers les artères de la ville en scandant le chant du ralliement du parti exaltant les qualités du champion Paul Biya qui peut ainsi s’assurer d’un plébiscite à Zoétélé, au su de l’engagement formel pris en ce sens par les populations de cette circonscription politique. Ce d’autant plus qu’au-delà de l’hospitalité de ladite localité, elle voudrait faire sienne la réélection de Paul Biya qui, à leur avis a non seulement répondu à leur appel, mais en sus jouit de nombreux atouts qui en ont fait un homme d’Etat sage, écouté, consulté et respecté par ses pairs du continent et en dehors et à qui Zoétélé doit conséquemment son rayonnement qu’il lui faudra traduire par un retour d’ascenseur sous la forme du plébiscite qu’elle lui a promis.

Alain Soppo

Share Link: Partager l'article: Google Yahoo MyWeb Del.icio.us Digg Facebook Myspace Reddit Ma.gnolia Technorati Stumble Upon Blogmarks Ask PlugIM Mixx MSN Live
 

Ajouter une réaction


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Journal de 20hrs

Mini journal TV du jour

Culture d'Afrique

Journal de l économie

La Tanière

Conversation

International

pub-ccc1

Vos Réactions

 


CAN 2019 : LA CAF DEMANDE AU CAMEROUN « DE SE METTRE AU TRAV

News image

La Confédération Africaine de Football a invité le Cameroun à accélérer les travaux sur les différents chantiers de construction devant ... Lire la suite...

Sports | Mercredi, 15 Août 2018

L'affaire Eto'o permettra -t-elle de faire le menage à Fécafoot ?