Régie publicitaire
Amélioration de l’offre d’enseignement supérieur: Encore un grand pas PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Raymond Njike   
Jeudi, 11 Janvier 2018 17:39

La faculté des médecines et des sciences biomédicales de Garoua et l'Ecole normale supérieur de Bertoua apportent indéniablement un plus. Une Ecole normale supérieure dans la région de l’Est ! Le président de la République, Paul Biya a fait ce cadeau aux jeunes du « Soleil levant » lundi dernier.Et à côté du décret créant cet établissement, le chef de l’Etat en a signé un autre, créant à Garoua, dans la région du Nord, une Faculté de médecine et des sciences biomédicales.

Deux établissements de l’enseignement supérieur qui viennent à n’en point douter, étoffer l’offre d’enseignement professionnel du pays mais surtout réduire le coût de la formation pour les ressortissants de ces régions.

 

Eux qui étaient obligés de quitter leur Région natale pour aller chercher le savoir ailleurs. Dans les détails et selon les textes du président de la République, la Faculté de médecine et des sciences biomédicales de l’université de Garoua et l’Ecole normale supérieure de Bertoua sont des établissements de l’université de Ngaoundéré. L'organisation administrative et académique ainsi que les autres modalités de fonctionnement des Facultés de l'université de Ngaoundéré et des établissements de cette université s’appliquent à ces deux nouvelles structures. Le régime des études, des évaluations et des programmes d'enseignement est fixé par arrêté du ministre de l'Enseignement supérieur. Une partie du corps enseignant et du personnel non enseignant de l'université de Ngaoundéré est d’ailleurs transférée à ces deux écoles de formation. Les transferts se feront à la diligence du ministre de l’Enseignement supérieur. L’avènement de ces deux établissements ouvre une nouvelle page dans l’enseignement supérieur au Cameroun. Avec déjà huit universités d’Etat, le pays dispose à présent de quatre Ecoles normales supérieures (ENS) dans les villes de Yaoundé, Maroua, Bamenda et Bertoua, ainsi que de quatre Ecoles normales supérieures de l’enseignement technique (ENSET) basées à Bamenda, Douala, Kumba et Ebolowa dans le Sud. En ce qui concerne les Facultés de médecine et des sciences biomédicales, celle de Garoua créée lundi par le président de la République vient rejoindre ses aînées de Buea, Bamenda, Douala, Dschang et de Yaoundé.

Share Link: Partager l'article: Google Yahoo MyWeb Del.icio.us Digg Facebook Myspace Reddit Ma.gnolia Technorati Stumble Upon Blogmarks Ask PlugIM Mixx MSN Live
 

Ajouter une réaction


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Journal de 20hrs

Mini journal TV du jour

Culture d'Afrique

Journal de l économie

La Tanière

Conversation

International

pub-ccc1

Vos Réactions