Régie publicitaire
Mission d’inspection de la CAF: Les sites de Yaoundé au peigne fin PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Cameroon Tribune   
Lundi, 15 Janvier 2018 09:15

Arrivés jeudi dernier, les experts ont débuté par la visite des terrains et des établissements hôteliers de la capitale. Pour l’heure, un seul membre manque dans l’effectif de la mission d’inspection de la Confédération africaine de football. Il est attendu dans les prochains jours pour un audit du Centre d’excellence de la Caf sis à Mbankomo. Qu’à cela ne tienne, les neuf autres membres de la délégation (dont cinq appartenant au cabinet Roland Berger) conduite par l’Egyptien Ismail Wally ont entamé vendredi dernier le tour des sites de Yaoundé.

Pour cette première mission d’inspection, les auditeurs sont scindés en trois groupes distincts pour les trois types d’infrastructures qui sont principalement ciblées. Il s’agit des sites de compétition (les stades et les terrains d’entraînement), des établissements hôteliers et des aéroports. Dans la matinée, les inspecteurs ont eu deux séances de travail avec le Comité local d’organisation de la CAN 2019 (COCAN) et le comité des sites de Yaoundé. En compagnie de Naseri Paul Bea, président du comité des sites de Yaoundé, la délégation de la CAF s’est déportée sur le chantier du stade d’Olembé. Les experts dans leur collecte de données sur l’infrastructure, questionnent les entreprises affairées sur le chantier. Toutes les spécificités techniques du futur stade sont passées en revue. Les plans des différentes composantes, la qualité et la quantité des matériaux utilisés, le chronogramme des travaux, etc. La partie théorique de la visite achevée, la mission s’est rendue au coeur du chantier. Marc Debandt, Project Manager du groupe Piccini, croquis a l’appui, a présenté le plan d’aménagement final des huit hectares du complexe sportif. Par ailleurs, il leur a été présenté en vue synoptique, l’état d’avancement des travaux qui tourne actuellement autour de 20%. Pour clore la journée, la délégation a eu droit à une soirée de gala d’accueil, question de vanter la légendaire hospitalité camerounaise. 5 heures et 20 minutes. C’est le temps qu’aura duré samedi dernier, loin des regards de la presse locale, l’évaluation du site de Mfandena. C’est dire que le Britannique Ian Craig n’a guère chômé. Le spécialiste en pelouse de l’expédition s’est intéressé aux particularités des pelouses des stades d’entraînement de Ngoa-Ekelle (stade militaire) et de Mfandena, ainsi que celle du stade Omnisports de Yaoundé. À chaque fois, des échantillons de terre ont été prélevés pour des études complémentaires. Les dimensions de l’aire de jeu et de la surface totale gazonnée ont été prises. Un accent particulier a été mis sur les plans des différents édifices pour en cerner la conception. Au stade Ahmadou Ahidjo, la mission a méticuleusement examiné les vestiaires, la tribune de presse, l’infirmerie et la régie. Après l’étape de Yaoundé, la tournée d’inspection a pris la direction du site de Garoua. Aujourd’hui, les infrastructures sportives, hôtelières et aéroportuaires du site de Bafoussam seront passées au scanner.

 

 

Share Link: Partager l'article: Google Yahoo MyWeb Del.icio.us Digg Facebook Myspace Reddit Ma.gnolia Technorati Stumble Upon Blogmarks Ask PlugIM Mixx MSN Live
 

Ajouter une réaction


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Journal de 20hrs

Mini journal TV du jour

Culture d'Afrique

Journal de l économie

La Tanière

Conversation

International

pub-ccc1

Vos Réactions